Logo de la Région Wallonne

Projets de recherche financés par le département des programmes de recherche de la DGO6

CHIPSTAT

CHIPSTAT : Transfert de l'expertise en analyse statistiques de données de microarrays à la spin off de service en bioinformatique BioXpr

Montant de la subvention : 184 000 €

Durée de la recherche : 24 mois

Programme : FIRST Post-Doc

Résumé :

Les puces à ADN (microarrays) permettent une étude extensive de l'expression des gènes. Leurs applications sont nombreuses et représentent un intérêt stratégique : dans l'industrie pharmaceutique, elles offrent une approche de choix pour la découverte de nouvelles cibles thérapeutiques; dans l'industrie agro-alimentaire, elles permettent l'identification spécifique de germes pathogènes, la traçabilité des aliments, la détection d'OGM dans des préparations, etc.

Il ne faut toutefois pas idéaliser les résultats escomptés. Le grand nombre de tests réalisés et la modification parfois discrète de l'expression des gènes entraînent un grand nombre d'erreurs. Le coût élevé de la technique ne permet pas de réaliser un grand nombre de mesures. Ces problèmes hypothèquent les résultats opérationnels que l'entreprise escompterait retirer de la technique, à tel point qu'après une phase d'engouement, le monde industriel semble plus sceptique à son égard. Sans négliger les apports substantiels d'information que la technique peut apporter, il est manifeste que l'analyse optimale de ses résultats pose un problème crucial.

Les statistiques se heurtent en effet à un obstacle nouveau. Développées pour maîtriser les risques d'erreur dans les tests qui impliquent peu de variables et beaucoup d'observations, elles sont confrontées, dans ce domaine, à des dizaines de milliers de variables mesurées sur un très petit nombre d'observations. De nombreux modèles ont été proposés, adaptés de modèles classiques, ou exploitant les performances de calcul croissantes et la disponibilité de grandes bases de données en bio-informatique. Force est de constater qu'une éventuelle panacée n'a pas encore pignon sur rue et que l'application et l'interprétation optimales des analyses ne sont maîtrisées que par un petit nombre de spécialistes.

L'objectif du projet est le transfert d'une méthodologie d'analyse complexe vers BIOXPR, spin-off namuroise de services en bio-informatique, susceptible de la rendre accessible à des entreprises qui ne sont pas spécialisées dans ce domaine.

Promoteur

Université de Namur - UMDB - UMDB-Unité de Méthodologie et de Didactique
Rue de Bruxelles, 61 à 5000 NAMUR | tél +32 81 72 44 14 | fax +32 81 72 43 82 |  | http://www.unamur.be/sciences/biologie/umdb/membres

Candidat

Université de Namur - UMDB - UMDB-Unité de Méthodologie et de Didactique
Rue de Bruxelles, 61 à 5000 NAMUR | tél +32 81 72 44 14 | fax +32 81 72 43 82 |  | http://www.unamur.be/sciences/biologie/umdb/membres

Partenaire industriel

BioXpr
Rue du Séminaire, 22 à 5000 NAMUR | http://www.bioxpr.com/

Domaines Technologiques

  • Technologie pharmaceutique
  • Biotechnologie
  • Sciences de l'ordinateur, analyse numérique, systèmes, contrôle

Année de publication : 2007

 Pictogramme de la Région wallonneUne initiative de la Wallonie avec le soutien financier de l’Union européenne Pictogramme de la Commission européenne - Politique régionale