Logo de la Région Wallonne

Projets de recherche financés par le département des programmes de recherche de la DGO6

GFE

GFE : Favoriser l'accès à l'énergie dans les pays émergents et en développement par la gazéification de la biomasse (« Gasification for Everyone »)

Montant de la subvention : 475 168 €

Durée de la recherche : 22 mois

Programme : Programme Eurostars

Résumé :

Plusieurs observations sont à l'origine de ce projet :

  • l'accès à l'électricité est essentiel pour le développement, mais plus de 2 milliards de personnes vivent sans électricité, essentiellement dans les pays émergents et en développement (les pays « du Sud ») ;
  • depuis une dizaine d'années, les pays du Nord ont mis en place des politiques pour promouvoir les énergies renouvelables et réduire notre impact sur le climat ;
  • la biomasse présente un potentiel énergétique considérable. Contrairement aux combustibles fossiles, elle est largement répandue sur tous les continents.

La gazéification est un moyen très efficace pour convertir la biomasse en électricité. Depuis 30 ans, de nombreux centres de recherche et entreprises ont développé des applications basées sur la gazéification, mais le problème des goudrons a freiné le développement de la technologie. La présence de goudrons nécessite en effet des opérations de maintenance lourdes, réduit la durée de vie des moteurs et est à l'origine de problèmes environnementaux et de santé des travailleurs. Plus récemment, quelques entreprises européennes ont développé des réacteurs de gazéification multi-étagés qui résolvent ce problème (DTU-Weiss, Choren, TK Energy, XYLOWATT), mais il s'agit d'installations complexes nécessitant des investissements élevés et des opérateurs hautement qualifiés. De plus, aucune solution commerciale n'est actuellement disponible pour les applications de micro-cogénération (< 50KWe).

Le projet GFE (aussi appelé « Gasification for Everyone ») vise à développer un gazéifieur de biomasse de petite puissance qui répond aux besoins des marchés cibles : coûts et maintenance réduits, simplicité d'exploitation, impact environnemental réduit, automatisation adaptée (du tout manuel pour certaines applications du Sud au tout automatique pour la micro-cogénération dans nos régions). Le GFE sera conçu pour accepter une large gamme de biomasses disponibles dans le Sud, telles que des noyaux de fruits, des herbes de savane, la paille de coton, etc.

Participent également à ce projet :

  • Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement CIRAD (France) ;
  • Heinzmann GmbH & Co. KG (Allemagne).

Promoteur

XYLOWATT s.a.
Rue Thomas Bonehill, 30 à 6030 MARCHIENNE-AU-PONT | tél +32 71 60 68 02 |  | http://www.xylowatt.com

Partenaire

UCL
Place de l'Université, 1 à 1348 LOUVAIN-LA-NEUVE | http://www.uclouvain.be/

Domaines Technologiques

  • Recherche énergétique
  • Ingénierie thermique, thermodynamique appliquée
  • Moteurs et systèmes de propulsion

Mots-Clés

  • Gazéification
  • Cogénération
  • Biomasse
  • Energies renouvelables

Année de publication : 2010

 Pictogramme de la Région wallonneUne initiative de la Wallonie avec le soutien financier de l’Union européenne Pictogramme de la Commission européenne - Politique régionale