Logo de la Région Wallonne

Projets de recherche financés par le département des programmes de recherche de la DGO6

DANIOTOX

DANIOTOX : Développement d'un test multibiomarqueurs chez Danio rerio en vue de l'étude écotoxicologique de produits chimiques

Montant de la subvention : 223 500 €

Durée de la recherche : 24 mois

Programme : FIRST Spin-off

Résumé :

Le premier juin 2007 est entrée en vigueur la réglementation européenne REACH (Registration, Evaluation, and Authorisation of Chemicals) ayant pour objectif de protéger la santé humaine et l'environnement des risques posés par les composés chimiques. Il incombe aux industriels d'identifier et de gérer le(s) risque(s) lié(s) aux substances produites et/ou utilisées sur le marché. Pour ce faire, la Commission Européenne prévoit un ensemble de tests toxicologiques devant être utilisés pour définir les niveaux de toxicité des substances testées. Les informations obtenues par le biais de tels tests se basent sur des observations quantifiables telles que la mortalité, la croissance, la présence de malformations, mais ne prennent pas toujours en considération les impacts éventuels à des niveaux séquentiellement précoces d'organisation. L'utilisation de nouvelles technologies comme la protéomique représente un très gros potentiel dans l'évaluation du risque des produits chimiques. Or, ce potentiel n'est que faiblement exploité.

L'objectif du projet est la mise au point d'un test ELISA (Enzyme-Linked Immuno Sorbent Assay) permettant une évaluation quantitative de plusieurs biomarqueurs protéiques robustes et hautement sensibles. Ce test devra rendre compte de perturbations précoces et sub-létales chez un organisme modèle, le poisson zèbre (zebrafish) Danio rerio, soumis à différents produits chimiques.

Le test ELISA proposé s'inscrit dans une logique anticipative afin de répondre au mieux aux objectifs liés à l'évaluation précoce de la toxicité de produits chimiques. En effet, la Commission Européenne prévoit de mettre à jour la liste des tests utilisés dans le cadre de REACH. Elle met également l'accent sur les enjeux éthiques d'une telle réglementation, à savoir qu'une diminution de l'utilisation d'animaux dans le cadre d'études toxicologiques va devenir un enjeu majeur. Pour ce faire, il faudra développer des alternatives aux tests existants. L'une de ces alternatives pourra être, à terme, l'utilisation d'approches multi-biomarqueurs telle que celle présentée dans le cadre du présent projet.

Promoteur

Université de Namur - URBO - Unité de Recherche en biologie des organismes
Rue de Bruxelles, 61 à 5000 NAMUR | http://www.fundp.ac.be/urbo/

Candidat

Université de Namur - URBO - Unité de Recherche en biologie des organismes
Rue de Bruxelles, 61 à 5000 NAMUR | http://www.fundp.ac.be/urbo/

  • Valérie Gillardin

Parrainage

StratiCELL Screening Technologies SA
Rue Jean Sonet, 10 à 5032 ISNES | tél +32 81 72 85 80 |  | http://www.straticell.com

Vinçotte Environment SA
Rue Phocas Lejeune,Isnes, 11 à 5032 ISNES | tél +32 81 43 28 99 | fax +32 81 43 28 98 | http://www.vincotte.com

Domaines Technologiques

  • Écologie animale
  • Biotechnologie
  • Biologie du développement, croissance animale, ontogénie, embryologie
  • Pharmacologie, pharmacognosie, pharmacie, toxicologie

Mots-Clés

  • Danio rerio
  • Ecotoxicologie
  • Protéomique
  • ELISA
  • REACH

Année de publication : 2010

 Pictogramme de la Région wallonneUne initiative de la Wallonie avec le soutien financier de l’Union européenne Pictogramme de la Commission européenne - Politique régionale